Vie de notre filière

JNVA 2017 A KORHOGO : INTERCOTON présente les acquis du PSAC dans la filière coton

Agence d’exécution du volet coton du Projet d’appui au Secteur Agricole en Côte d’Ivoire (PSAC), l’Organisation Interprofessionnelle Agricole de la filière cotonnière ivoirienne (INTERCOTON) est présente à la 7ème édition des Journées Nationales de valorisation de l’Agriculture (JNVA) qui se tient du 27 au 30 septembre 2017 à Korhogo.

Dans un stand de 18 m2 superbement aménagé, INTERCOTON appuyée par l’Unité de Coordination du PSAC, à travers des témoignages de bénéficiaires, documents à l’appui, présentent aux visiteurs des JNVA 2017, la filière cotonnière ivoirienne, la chaine de valeur du coton, mais surtout les acquis du volet coton de ce projet exécuté par ses soins depuis 2014 dans le bassin cotonnier. Ainsi, l’on note que plus de 550 km de pistes de desserte réhabilitées et entretenues, favorisent déjà une évacuation plus aisée du coton et des autres récoltes vers les marchés.

Par ailleurs, pour aider à améliorer la productivité du coton, le PSAC appuie la mécanisation agricole à travers la fourniture de bœufs et de matériels de culture attelée aux cotonculteurs. A cet effet, 13 500 bœufs ont été déjà livrés et contribuent à réduire non seulement la pénibilité du travail, mais permet également aux 7000 producteurs déjà livrés, d’accroitre leurs parcelles. En outre, sur le plan institutionnel, INTERCOTON et 80 Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) ont bénéficié de programmes de renforcement de capacités, des voyages d’échanges et des formations à l’étranger, le recrutement de personnel complémentaire, l’acquisition d’équipements, la réhabilitation de sièges. A ce jour, c’est un montant total de 15 852 745 867 FCFA qui a été effectivement investi au profit de la filière coton, dont 1 807 626 960 FCFA sur les fonds de l'IDA, 8 012 185 923 FCFA sur les fonds du C2D, 3 896 180 919 FCFA sur les fonds de contrepartie d’INTERCOTON et 2 136 752 065 FCFA correspondant à la contribution des bénéficiaires.

En somme, le PSAC volet coton aura permis des avancées notables en termes d’acquis pour lutter efficacement contre la pauvreté avec des retombées certaines à court et moyen termes, voire immédiat.

Enfin, il faut savoir que le PSAC est co-financé par le groupe de la Banque mondiale, le C2D et les bénéficiaires. Prévu initialement pour prendre fin en octobre 2017, il a été prorogé jusqu’en juin 2018.

» Dans la même rubrique