Vie de notre filière

CONFORMEMENT A LA REFORME, INTERCOTON PASSE A LA MUTUALISATION DE LA MULTIPLICATION DES SEMENCES COTON AVEC TROIS SOCIETES

Un atelier tenu les 24 et 25 avril 2018 dans le cadre du Projet d’Appui au Secteur Agricole en Côte d’Ivoire (PSAC) a permis à INTERCOTON, aux décideurs des sociétés cotonnières, des producteurs et la recherche de s’accorder sur les grandes orientations de la mutualisation des semences coton à partir de la G3 cédée par la recherche.

Ainsi, sur la base des conclusions de l’étude et des missions, les régions de la Bagoué, du Poro et du Tchologo ainsi que trois (3) sociétés cotonnières (IVOIRE COTON, SECO-SA et COIC-SA) qui ont les capacités techniques dans ces zones ont été choisies pour la multiplication des semences de qualité et en quantité suffisante pour toute la filière. En effet, la semence reste un facteur majeur dans la production du coton c’est pourquoi une attention particulière lui est accordée. La bonne productivité au champs, à l’égrenage, les qualités technologiques et commerciales de la fibre ( longueur, micronaire,...) dépendent en grande partie des qualités de la variété de semence. Ce qui fait de cette dernière un intrant stratégique pour la relance de la filière coton.

Par ailleurs, le CNRA doit en matière de recherche variétale miser à la fois sur le rendement au champ et sur les caractéristiques technologiques de la fibre afin de satisfaire toutes les parties ( égreneurs et producteurs ).

» Dans la même rubrique